Palestine:Où va-t-on?

         Il n'y a pas de solution militaire .
Il n'y a de solution que politique .
Un choix politique implique une information préalable .
C'est l'unique but de ce site .

logositepalest.jpeg (9453 octets)

Actualités Index Alphabétique Cartes
Nouveautés Index Thématique Photos

 

 

Baruch Goldstein .
Hébron .
25 Février 1994 .

pointbleugros.gif (1317 octets)Les faits :

Le 25 février 1994,  Baruch Goldstein ,un médecin colon d’origine américaine installé à Kyriat Arba, colonie-forteresse fief de la colonie orthodoxe implantée à l’entrée d’Hébron,pénétre dans la mosquée bondée d’Abraham, située dans la ville biblique d’Hébron en Cisjordanie.
Au cri de "Joyeux Pourrim",Il  vide trois chargeurs de 30 cartouches à l’aide de son fusil d’assaut automatique Glilon sur l’assistance constituée de quelque 800 Palestiniens en prière, tuant 29 personnes et en blessant 150 autres avant d’être battu à mort.

Fidèle de longue date du groupe fondamentaliste radical juif, le mouvement "Kach", Baruch Goldstein était motivé par un mélange compliqué de ce qui ressemble à des considérations inextricables de nature politique et religieuse, alimentées par le fanatisme ainsi que par un sentiment aigu de trahison en constatant que son Premier ministre était en train de "conduire l’État juif hors du patrimoine légué par Dieu et vers un danger mortel" .

Aussi bien le lieu que le moment du massacre étaient grandement influencés par des symboles religieux :

1° Hébron est l’endroit où 69 juifs furent massacrés en 1929.
2° L'attentat s’est déroulé durant la fête juive du Pourim, fête de la vengence contre les ennemis des juifs.

Le Premier ministre israélien, Yitzhak Rabin, s’exprimant au nom de la grande majorité des Israéliens, exprima son dégoût, sa révulsion ainsi que sa profonde tristesse à l’égard de l’acte commis par

un "fanatique dérangé",tandis qu' une grande proportion des colons orthodoxes militants ont qualifié Goldstein d’homme juste et lui ont conféré la dignité de martyr.

 


pointbleugros.gif (1317 octets)Présence d'observateurs étrangers :

Après ce massacre ,Israël a accepté sur son territoire la présence d'un corps d'observateurs étrangers opérant dans un cadre distinct et indépendant de l'ONU .

Dans les faits,quelques 160 personnes  de plusieurs nationalités différentes et pouvant être munis, pour leur sécurité, d'armes légères - a été déployé dès 1994 dans la ville d'Hébron.

Ce corps, dénommé TIPH, "Temporary International Presence in Hebron" en anglais, a été créé suite à un accord conclu au Caire le 31 mars 1994 entre Israël et l'OLP ainsi que les trois pays européens .

La nationalité de ces pays a changé au cours du temps,mais la mission est toujours restée la même : observer et non s'interposer .

Mars 1994 Norvege- Danemark - Italie .
Mai 1996 Norvege - Danemark - Italie  - Suède - Turquie - Australie - Canada.
Janvier 1997 Norvege - Danemark - Italie - Suède - Turquie - Suisse .


Si, jusqu'à l'accord de janvier 1997, la TIPH pouvait opérer sur tout le territoire municipal d'Hébron, son mandat se limite désormais à faire ses observations dans la seule zone H2, les quartiers de la vieille ville restée sous occupation israélienne.


Dans les faits , la présence de la TIPH n'a eu que peu d'effets sur la vie quotidienne des Palestiniens,
toujours menacées par ce petit groupe de colons israéliens parmi les plus radicaux.


pointbleugros.gif (1317 octets)Amis,précurseurs et imitateurs ...

NOAM FRIEDMAN
Quelques mois plus tôt,NOAM FRIEDMAN,un jeune colon extrémiste de dix-neuf ans tire avec son M16 sur la foule des Palestiniens qui se pressait au marché d’Hébron.

Ygal Amir
Quelques mois plus tard,Ygal Amir,étudiant brillant et intégriste connu des services de police abattait de trois balles le premier ministre travailliste, Yitzhak Rabin, à l’issue d’un meeting pour la paix à Tel-Aviv.
Là encore, on a d’abord parlé d’acte isolé d’un fou avant d’admettre l’existence d’un « complot » et d’un véritable réseau. Mais seul Amir et son frère ont été condamnés.

Noam Friedman présente le même profil que Goldstein et Amir. Comme eux, c’est un intégriste juif et un partisan acharné du grand Israël. Comme eux, il a voulu torpiller, par un acte sanglant, un accord en vue avec les Palestiniens. Selon les premiers résultats de l’enquête, ce jeune colon de dix-neuf ans, habitant l’implantation de Maalé Adoumim, près de Jérusalem, était venu spécialement à Hébron pour perpétrer une tuerie.


pointbleugros.gif (1317 octets)Le tueur d’Hébron n’était pas seul.

BARUCH GOLDSTEIN, le colon juif auteur de la tuerie d’Hébron, n’a pas agi seul ;il était accompagné d’un autre colon qui portait l’arme du crime, ont affirmé hier deux soldats interrogés par la commission d’enquête d’Etat.

« J’ai vu Baruch Goldstein arriver armé d’un M 16 et de son pistolet. Puis un autre colon, que je ne connaissais pas, est arrivé à son tour, armé d’un fusil Galil à canon court », a déclaré aux membres de la commission le sergent Coby Yossef, qui gardait l’entrée du caveau des Patriarches le jour de la tuerie.

Déclaration confirmée par le caporal Niv Drori, qui se trouvait en poste dans le lieu saint au même moment :

« J’ai vu Goldstein, que je voyais venir prier depuis plusieurs mois, entrer dans le Caveau avec un M 16 et un pistolet à la ceinture. Un autre juif, que je n’avais jamais vu, est arrivé peu après, armé de son Galil à canon court, puis un troisième qui n’était pas armé », a-t-il raconté.

Les deux témoins n’ont pas précisé si le deuxième colon a donné son arme à Goldstein et ce qu’il est advenu de ce deuxième homme. Leur officier, le lieutenant Rotem Ravivi, a affirmé que le docteur Goldstein était armé du Galil. « C’est ce qu’il avait. Et je ne me rappelle pas si quelqu’un d’autre est rentré après lui », a ajouté le lieutenant Ravivi.



pointbleugros.gif (1317 octets)Une plaque en souvenir du tueur ...

Suite à la mort de Goldstein, des activistes du Kach (prti théoriquement intedit mais en fait "toléré) , ont fait son éloge en le déclarant « grand saint de la Torah ».,et ont en plus érigé une plaque commémorative en marbre fin dans la colonie de Kiryat Arba près de Hébron, afin « d’immortaliser » le souvenir de Goldstein.



pointbleugros.gif (1317 octets)Un mausolée en souvenir du tueur ...

La Cour suprême d'Israël ordonne la destruction du mausolée du tueur de Hébron
JERUSALEM, 14 NOVEMBRE 1999 (DIMANCHE)
.

La Cour suprême d'Israël a ordonné dimanche à l'armée israélienne de détruire le mausolée érigé à la mémoire de Baruch Goldstein, l'auteur du massacre de 29 Palestiniens le 25 février 1994 à Hébron, a-t-on appris de source judiciaire.

Les juges se sont, en revanche, donné un délai de six mois avant de se prononcer sur la destruction ou le transfert de la tombe proprement dite de Goldstein, qui avait massacré de sang-froid à l'arme automatique 29 Palestiniens en prière au Caveau des Patriarches, lieu sacré pour le judaïsme et l'islam.

Trois juges de l'instance juridique suprême d'Israël ont estimé que le mausolée, érigé dans la colonie de Kiryat Arba, proche de Hébron en Cisjordanie, était devenu un lieu quotidien de pèlerinage pour les extrémistes du mouvement hors-la-loi Kach, dont se réclamait le meurtrier.

Les juges ont ordonné la destruction de la vaste esplanade qui entoure cette tombe, ainsi que des éléments décoratifs qui l'ont transformée en lieu de pèlerinage et de rassemblements.

"Ces éléments incitent à la haine et à la violence, car ils présentent Goldstein comme un saint", ont-il estimé dans leur arrêt.

Une loi adoptée il y a un an par la Knesset (parlement) interdit d'ériger des monuments honorant des terroristes.

La religion juive interdit par ailleurs la profanation de sépultures.

La Cour suprême avait été saisie par Myriam et Israël Goldstein, les parents du meurtrier, le médecin de Kiryat Arba, qui s'étaient opposés à la destruction projetée par l'armée du mausolée de leur fils en arguant qu'elle portait atteinte à la fois à la religion juive et aux droits de l'Homme.


Sources :

http://www.humanite.presse.fr/journal/1994-03-18/1994-03-18-696709
http://www.france-palestine.org/article586.html
http://www.bma-alqods.org/frenshsite/prfr0007.htm
http://www.acontresens.com/contrepoints/monde/17.html
http://www.humanite.presse.fr/journal/1997-01-02/1997-01-02-768691
http://www.yabiladi.com/forum/read-1-611012.html

 

Retour


Les sujets qui fâchent ...


Actualités Index Alphabétique Cartes
Nouveautés Index Thématique Photos

05/03/2006